Langue FrançaisEnglishEspañolromână

Exigeons la dignité

Un grand merci pour votre soutien

L'action

Actual

1 681

Photo : Evénement publique organisé lors de la Journée Mondiale de l'Habitat à Cluj-Napoca Roumanie, par Amnesty International, ONGs locales et représentants de communautés Roms qui avaient été évacuées par la force. 3 Octobre 2011 © Joshua Gross, Joshua Tree Photography

Nous vous exhortons à vous mobiliser là où le gouvernement roumain manque à son devoir. Demandez au Premier ministre roumain de mettre fin à toutes les expulsions forcées.

Le droit à un logement convenable est un droit humain qui s’applique à toute personne, sans discrimination. En Roumanie, cependant, il n'est pas dûment protégé par la législation nationale.

L'absence de cadre juridique concerne toutes les personnes vivant en Roumanie, mais nuit plus particulièrement aux plus démunis et aux plus défavorisés. Les Roms sont touchés de façon disproportionnée. Ils sont privés du droit à un logement convenable et sont par conséquent en butte à une pauvreté, une insécurité et une exclusion sociale persistantes.

En dépit des obligations incombant à la Roumanie au titre des normes régionales et internationales relatives aux droits humains de protéger le droit de tous à un logement convenable, les Roms et les autres personnes qui vivent dans des logements informels demeurent particulièrement exposés au risque d'expulsion forcée.

Au cours des 10 dernières années, de nombreuses communautés roms ont été expulsées et relogées à proximité de décharges, de stations d’épuration ou de zones industrielles à la périphérie des villes. Ces violations des droits humains ont d'énormes répercussions sur le plan social et émotionnel sur la vie des individus, des familles et de leur entourage, contraints de faire face chaque jour à la difficulté d’être privés d’une place à part entière dans la société.

Le gouvernement roumain doit mettre fin aux expulsions forcées et doit sans plus attendre mettre son cadre juridique national relatif au logement en conformité avec les normes internationales et régionales en matière de droits humains.

Signez cette pétition ...

Premier ministre, Victor Ponta, Bucharest, Roumanie

Le droit à un logement convenable est un droit humain qui s’applique à toute personne, sans discrimination ! Il est clairement inscrit dans le droit international en matière de droits humains auquel la Roumanie a souscrit. Cependant, en Roumanie, la législation et la pratique dans ce domaine sont loin de se conformer au droit international relatif aux droits humains.

Dans toute la Roumanie, les Roms et les personnes qui vivent dans des logements informels sont la cible d’expulsions forcées illégales et sont menacés d’expulsions forcées. Ils se retrouvent bien souvent à la rue ; ils font l’objet d’une ségrégation raciale et sont réinstallés dans des conditions déplorables, sans que les autorités locales n’aient à répondre des violations des droits humains commises du fait des lacunes de la législation nationale.